Vous n’êtes pas ce que vous faites.

Votre métier ne vous définit pas.

Et s’il vous restreint, il est temps de revoir les bases et de vous libérer.

Vous n'êtes pas ce que vous faites dans la vie

Quand j’ai grandi, je ne pouvais pas devenir artiste parce que mon père avait décidé que c’était la place de ma sœur.

Je suis partie étudier le business à Londres.

J’ai exercé plein de métiers. 
17 au dernier compte. 
Dans des domaines et des pays différents.


Je n’avais pas de pinceau ni d’argile en main, mais j’ai appris à exprimer ma créativité dans des processus, les systèmes et la communication.

Puis en 2003, simultanément à mon divorce, j’ai décidé de faire un grand saut.

J’ai plongé dans le monde de l’art et, spécifiquement, la mosaïque. Monde jusqu’alors totalement inconnu.


J’y suis allée avec la volonté féroce de faire marcher cette aventure. Elle m’a portée pendant 15 ans.

J’ai fait 8 expositions artistiques solo, décoré 2 hôtels à Helsinki, enseigné à des centaines de gens et publié 2 livres.

Et comme j’aime par-dessus tout apprendre, un jour j’ai arrêté pour me former au métier de coach de vie. Et depuis, aussi au métier de designer de motifs (@byvirginieloy )

J’ai dit dans ma vie : je SUIS vendeuse d’immobilier, je SUIS directrice administrative, je SUIS correspondante audiométrie, je SUIS mosaïste, je SUIS coach, je SUIS designer, je SUIS artiste.


Mais JE NE SUIS RIEN DE TOUT ÇA.

Tout ça fait partie de moi, mais ce n’est pas MOI. Ces vies ne disent rien de la personne que je veux et vais devenir

***

J’ai vu trop de clientes limiter leur potentiel et leurs envies en se définissant par leur titre.

Je suis chef de projet. Je suis comptable. Je suis médecin.

Et si c’était juste UNE des choses que vous faisiez ? Et si vous pouviez être une personne qui crée ? Quel que soit le domaine. Et si votre seule responsabilité, c’était de créer la vie qui vous convient aujourd’hui ? Et pas de continuer à valider une étiquette un jour choisie, mais qui ne vous satisfait plus.

Et si c’était possible de satisfaire toutes (ou au moins davantage) de facettes de soi ? Ce serait pas cool ? Là juste maintenant, tant qu’il reste encore du temps avant la boîte en chêne ?

Si l’envie de changement vous démange, contactez-moi, je peux vous aider !

Catégories : Réflexion

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.