Je suis obsédée par le concept de moins faire.
Plus précisément, par l’idée de vivre plus, et mieux, en « faisant » moins.

Je lis des livres sur le sujet. Je suis les pistes que je trouve. Je teste pour savoir ce qui marche pour moi.

Qu’est-ce que j’ai appris ?

1 : Moins faire, prendre la voie la plus courte, la plus fluide ou la plus simple est la VOIE NATURELLE. Au sens littéral. 

->L’eau empreinte toujours la voie qui offre le moins de résistance.
->Pixie, quand elle peut, passe toujours sous l’obstacle plutôt que par-dessus, et fonce sur sa gamelle en ligne droite.

2 : La nature va toujours à l’essentiel en s’adaptant aux contraintes.

->le rhododendron du salon se tord vers la lumière qui lui est indispensable.

->un animal auquel on tend à manger se sauve s’il sent qu’on va l’attraper : sa liberté est plus importante que sa faim.*

3 : Nous avons oublié la voie naturelle et essentielle.

 « Ne rien faire » est HYPER DIFFICILE.
C’est un véritable apprentissage.

Quasiment un sevrage.

Nous sommes endoctrinées depuis l’enfance au culte de la productivité. Plus particulièrement à l’idée que les résultats et le mérite viennent en travaillant dur.

(*ce qui rejoint mon point précédent : combien de nous sacrifient leur liberté pour le chèque qui les fera manger ? = nous avons été domestiquées.)

L’oisiveté ou la paresse sont presque considérées comme des vices.

4 : Nous pouvons nous reconnecter.
Prendre conscience qu’on est « super busy » à aller-on-ne-sait-plus-trop-où est le point de départ.
Dès lors, on peut :
choisir le tempo auquel on voudrait vivre

se défaire de son conditionnement mental à la valeur du travail et à l’hyperactivité

sevrer son corps de l’addiction à l’action

créer un espace mental qui favorise le résultat avec le minimum d’action.

C’est possible. Les résultats sont impressionnants. Et tellement reposant…

Ça te tente ? Contacte-moi !

Catégories : RéflexionTemps

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *