Imaginez vous avec un cancer.


Dites-vous au médecin : « J’ai cet énorme problème de santé. Je suis prête à consacrer 3 visites et 165 euros pour le résoudre » ?

Ça vous semble dingue ?

Un dérèglement physique, surtout soudain, grave et peut-être fatal, a le pouvoir de nous rappeler que nous ne sommes pas éternels. Il nous dit de bien nous occuper de nous AUJOURD’HUI pour avoir des chances de profiter pleinement de la vie plus tard, aussi.

Pourtant…
la plupart des gens traitent leur santé mentale et émotionnelle comme un investissement superflu. Un luxe futile.
Peut-être pas vous qui lisez ces lignes… ou peut-être que si, justement.
 
Posez-vous (vraiment) la question.
Elle peut être révélatrice.

Jusqu’où êtes-vous prêtes à aller pour transformer votre vie ?
Pour rompre avec les schémas toxiques qui se répètent ?
Qu’êtes-vous prêtes à consacrer en temps, en argent, en énergie, en curiosité pour chercher sans renoncer les moyens de créer votre bien-être ?
Que vaut votre vie ?

Justifiez-vous de ne pas investir plus parce que vous avez vu un psy 10 fois et « ça n’a pas eu les effets escomptés » ?
Ou parce que, selon vous, « quelques séances feront l’affaire » ?

C’est ce qu’une personne m’a écrit. 

« Ça fait des années que je souffre dans mon mariage mais je n’ose pas le quitter. Je pense que quelques séances suffiront. »

Vraiment ???
Pour débloquer une situation qui dure depuis des années ?

Si on n’est pas (encore) sortie d’une situation, c’est que quelque part, elle nous « sert » encore.
Sans se détacher de ça, on continue de mettre des pansements sur une plaie infectée.
Oui, on peut trouver un coach, psy ou ami qui nous aidera/poussera à quitter la situation en 5 séances. On peut acheter un service et déléguer la prise de décision.

Mais c’est nous qui devrons vivre avec.

Et tout ce qui a été glissé sous le tapis sera toujours là.

À nous faire trébucher de nouveau, pour les mêmes raisons.

Vaut-il mieux offrir à ses enfants des leçons de piano ou une maman heureuse ? Ou s’offrir 15 jours de vacances pour tenir les 11 mois restants ?

Investir dans un coaching de vie, c’est investir en soi, durablement. Nos choix aujourd’hui créent notre avenir.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *