Je ne sais pas si ça vous arrive de penser que pour que ça aille mieux dans votre vie il faudrait que vous changiez quelque chose d’important.  

Du style : job, conjoint, appartement… voire rendre les enfants, si c’était possible. Se déconnecter de tout pendant une semaine ou dix ans…

Ça m’est arrivé de penser comme ça.

Mais plus j’évolue sur ma voie de développement personnel, plus je me rends compte de l’impact cumulé des micro-changements.

Ces mini-décisions qui ne semblent pas mériter d’être criées sur tous les toits et qui en réalité changent le quotidien d’une manière spectaculaire.

Travailler ses pensées et ses émotions sur les petites choses, c’est grisant et ça apporte tellement de bien-être que ça devient addictif. 

Et pas si compliqué que ça, parfois ! De petit mieux en petit mieux, la vie devient géniale. 

Comme aujourd’hui.

Arrivés tôt à Göttingen, nous sommes partis faire un tour à pied dans la ville mi-close. Au retour, nous avons été pris par une pluie torrentielle, qui a traversé mon manteau, mon jean et mes bottes (et Pixie).

Avant j’aurais râlé. 

J’aurais constaté qu’on avait pas de chance, que tout sentait le chien mouillé, que rien ne serait sec d’ici demain, que je suis nulle vu que j’ai un ciré et des bottes de pluie dans ma voiture et qu’on n’a pas 20 000 tenues de rechange. Bref, non seulement on aurait été physiquement trempés, j’aurais fait couler l’ambiance pour tout le monde.

J’ai observé toutes ces pensées passer et j’ai décidé de n’en choisir aucune. 

Je voyais bien où elles me mèneraient et rien ne sécherait plus vite.

J’ai choisi d’être efficace et décidé de consacrer une heure à sécher tout avec des serviettes et le sèche-cheveux de la chambre d’hôtel.

Ça s’est révélé thérapeutique : calme, concret, dans le moment présent. 

J’ai même eu envie de rire de la situation.

Ces petits riens sont ce qui change toute une vie.

Quand vous y pensez, quand auriez-vous pu choisir de sortir plus rapidement d’une situation désagréable ? Comment auriez-vous pu agir différemment?

C’est une bonne piste pour le futur 🙂

Et pour travailler concrètement à enclencher ces micro-changements au quotidien… Contactez-moi !

Catégories : Réflexion

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *